les renards , une aide pour notre santé

Publié le 26 Septembre 2017

Le DR Hubert Reeves  relaye un article faisant le lien entre la disparition des renards et et la prolifération de tiques responsables de la maladie de Lyme

à force de massacrer les animaux l'homme  déséquilibre la nature , et les effets  se font sentir ;

il serait nécessaire que l'on supprime cette classe d'animaux nuisibles ;

l'Homme  a trop voulu jouer à l'apprenti sorcier trop sûr de lui , et il torture et massacre à tours de bras  de malheureux animaux :(

 

Rédigé par chez laramicelle

Publié dans #santé, #animaux

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

martine 28/09/2017 13:24

Bonjour Michelle,
La nature a ses raisons et on se rencontre que c'est très important de la laisser faire.
Merci pour le partage.
Bon après-midi
gros bisous
martine

quaquie 28/09/2017 08:01

intéressant. Je n'avais jamais imaginé les choses sous cet aspect mais comme le disent les lectrices précédentes, il ne faudrait pas détruire une chaine que la nature a créée. Elle sait mieux que nous ce dont nous avons besoin, nous on détruit sans réfléchir, presque sur des coups de tête.
On a détruit les haies pour avoir de plus grandes parcelles, de plus grosses machines. Maintenant on se rend compte qu'elles retenaient la terre et l'eau en trop, qu'elles abritaient des oiseaux et des rongeurs dont on a besoin....... alors on va en replanter ! !

Rubans et compagnie 27/09/2017 20:28

J'avais lu un article similaire. La vie sur terre est une chaine et aucune maille ne doit manquer pour le bon équilibre de tous !

l'Univers d'Erika 27/09/2017 08:11

Comme le signale Manou, chaque animal a son utilité c'est certain...
On marche sur la tête pour des tas de choses malheureusement.
Merci du partage
Bonne journée, bisous
Erika

manou 27/09/2017 07:58

C'est certain que l'homme moderne a oublié de réfléchir aux conséquences de ses actes...La nature savait très bien s'équilibrer elle-même...et il n'y a pas d'animaux nuisibles, chacun a son utilité. merci d'en parler. Bisous